Signification de la force dans un tirage au tarot

Le titre de cette carte est un peu trompeur car la plupart des personnes pensent que la force est une propriété du corps physique. Il ne s’agit pas de la carte de la force brute car aucune des arcanes majeures du tarot ne s’applique directement à un corps physique. Les notions que représentent les arcanes sont toujours des sentiments, des croyances et des idées. Décrire une personne physique à travers une arcane serait une erreur. La force ne se mesure pas seulement par une masse que l’on peut soulever ou à quelle vitesse un être humain peut courir. La vraie force est celle du caractère et la capacité à contrôler ses émotions, les dépasser et triomper sur ses instincts primaires.

La force est la carte de la persévérance

Cette carte continue la leçon initiée par l’arcane du chariot, elle démontre qu’une fois l’émotion contrôlée, cette dernière peut-être dépassée. Beaucoup de personnes attribuent la notion de pardon, compassion et d’apprentissage à cette carte même si ce n’est clairement pas ce qui est montré par la force. C’est une carte de feu, au détriment de toutes les émotions. Les seules qualités que l’on peut trouver dans la force sont le courage et la patience et aucune de ces deux vertus n’est réellement une émotion, il s’agit plutôt de manières d’agir qui ne se laissent pas contaminer par les émotions. Le courage est l’antithèse de la peur, la patience est le contrôle des désirs conscients. Il n’y a plus de place pour l’émotion mais uniquement pour la détermination et l’action.
Le symbole du lion est souvent représenté sur la carte de la force. Il représente “l’animal intérieur”, la rage de désirs que tous les hommes ont au fond d’eux et qui doit être contrôlée pour ne pas ravager le monde. L’image d’un femme qui ouvre la gueule du lion symbolise à la fois la patience et le courage : elle n’a pas peur du lion et doit le fatiguer pour qu’il se laisse dominer. Il ne s’agit pas d’une image de compassion, ni de pardon ou d’élévation. Il s’agit uniquement du pouvoir de la force d’une jeune femme qui essaie de contrôler ses démons intérieurs.

Interpréter l'arcane de la force

Elle a besoin d’utiliser la patience pour défaire le lion car son pouvoir n’est pas la pure force physique comme mentionné. Elle a une force physique faible mais très endurante. Avec une pression légère mais constante, elle peut arriver à soumettre le lion à sa volonté supérieure. Cela est la marque qu’une certaine détermination et conviction peuvent donner de grands résultats si on les maintient dans le temps. La force est une carte qui parle d’un pouvoir tranquille mais intraitable. Une telle force irradie à travers l’âme et la conscience de ce pouvoir irrésistible rend invincible.
Les qualités de l’arcane de la force sont déjà présentes au fond de vous et apparaîtront une fois que vous aurez maîtrisé toutes les émotions de base et que le moment de s’occuper de tâches spirituelles sera venu. Sa leçon principale est que les émotions doivent être dépassées si la sagesse spirituelle et l’intuition doivent s’éveiller. Les murmures de l’intuition se retrouvent souvent noyés dans le bruit constant de l’émotion, de la préoccupation et de la peur. Il est nécessaire que le vacarme s’éteigne pour que celle-ci s’exprime. Il faut conquérir ses peurs, contrôler ses impulsions et ne jamais perdre patience pour que la sagesse soit au rendez-vous.
Il ne s’agit pas de la carte de l’amour qui dépasse la haine que beaucoup voient. C’est simplement la suprématie de l’esprit sur la matière, de la volonté sur les instincts. Les démons intérieurs peuvent être puissants, chacun a le pouvoir de les contrôler et les soumettre. C’est un processus lent et difficile dans lequel la force physique n’a que peu d’importance. La carte de la force recommande la suprématie de l’endurance sur la force brusque et soudaine pour que survienne l’illumination finale.